Les traditions ont la peau dure ! Noël se refuse sans buche. Que dire d’une fête de Pâques sans agneau ? Ainsi, puisque la Pâques 2021 s’approche à grands pas, cet article fait aux traditionalistes la surprise d’un bon gigot d’agneau. Mais avant de se mettre à table, il va falloir faire un tour à la cuisine afin de voir une bonne fois pour toutes, comment se prépare un gigot d’agneau de Pâques de grand-mère.

Choisir son gigot d’agneau de Pâques

Pour avoir fêté Pâques plusieurs dans sa vie, chacun a ses préférences en matière de gigot d’agneau. Nous pouvons juste vous conseiller de choisir un gigot d’agneau certifié par les normes en vigueur ; un gigot frais et consommable. N’hésitez surtout pas à demander conseil à un boucher qui s’y connait. Cela dit, le gigot d’agneau nécessaire à cette recette de gigot d’agneau de Pâques doit être frais et à température uniforme avant toute manipulation. C’est l’inconditionnel pour une cuisson homogène. Le site Ptitmiam vous propose de nombreuses recettes pour les différentes festivités.

Commençons par le début : la marinade

En effet, après le respect de la température, le premier réflexe doit être la marinade du gigot d’agneau. Elle se fait à base d’huile, d’herbe, d’épices et d’ingrédients laissés au choix. Cette partie fait appel à la doigtée personnelle du cuisinier. Une fois la marinade prête, l’étape suivante consiste à badigeonner le gigot d’agneau en le laissant bien mariner.

À savoir avant l’étape du four

L’ail est indéniable du gigot de Pâques. C’est indiscutable. Cependant, pour une cuisson homogène du gigot d’agneau, il est déconseillé de l’enfouir dans le gigot. Car l’expérience a prouvé que l’ail enfoncé dans le gigot d’agneau ne cuit pas totalement. D’ailleurs, pourquoi enfourcher le gigot d’agneau alors qu’il n’est pas encore servi ? Laissez donc les fourchettes à table et privilégiez une spatule à la place. Par ailleurs, un bon gigot d’agneau n’a pas besoin d’être salé avant d’aller au four. Le sel intervient à la sortie du four. Ainsi, le gigot d’agneau se fait plus juteux !

Dernière étape avant le four : le massage du gigot d’agneau

Que les amateurs de massage ne pensent pas à autre chose ! Revenons vite à nos moutons. Le massage du gigot d’agneau, comme annoncé, se fait à l’aide d’huile d’olive. Mais l’huile de raisin ou toute autre huile capable de résister aux températures du four serait une alternative. Un bon massage du gigot d’agneau avant le four permet d’en sortir le meilleur côté sur les papilles ! Il se fait plus tendre tout en se laissant un peu griller sur les bords.

Le gigot d’agneau au four

Pour une bonne cuisson, les hostilités avec le four débutent à 240 °C. 15 min après, le thermostat peut être ramené 6 ou 7. Au cours de cette phase, la spatule peut intervenir pour retourner la viande afin d’avoir une cuisson homogène. 15 min après, c’est le gigot d’agneau est prêt ! Il peut quitter le four. Ensuite, il est recouvert du papier aluminium afin de conserver sa chaleur. Le gigot d’agneau est servi tout chaud. Bon appétit et bonne fête de Pâques !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here